PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Sam 16 Juil - 16:22

le Louvre s'honore d'exposer plusieurs tableaux de Géricault

en 2009, lors de la célèbre vente Yves Saint-Laurent/Pierre Bergé
le tableau "le double portrait des enfants Dedreux"
(enfants d'un ami de Géricault, prix de Rome 1815)
fut mis en vente sans être préempté par l'Etat


le tableau avait quitté la famille Dedreux en 1925
en 2009, il fut acquis par un marchand d'art au prix de 9 000 000€
pour le compte d'un collectionneur privé
dont on ne connaissait pas le nom



maintenant, on sait...

photo de presse de juin 2011 - 20'
avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Auguste Toulmouche

Message  arvalum le Mar 21 Juin - 9:47

Auguste Toulmouche ...je vous épargnerais ..du coche ...et ...tsé tsé ...ça y est ...c'est fait ...

Un artiste né à Nantes ( 1829-1890 ) ..." peintre de la parisienne " ...j'ai retenu aussi beaucoup de tendresse et de baisers ...un choix volontariste ...
Cousin de Claude Monet ...
Emile Zola parlera des " délicieuses poupées de Talmouche " ...ni de cire ni de son ...



Un certain " égo " ...mais c'est vrai ...il faut semble-il s'aimer pour aimer son prochain ...et les suivants ...
Le miroir est souvent intraitable ...dans le cas présent ...il sublime ...




Un scène toujours aussi attendrissante ...amour maternel et filial ...


Un des tableaux les plus connus ...le clown blanc est amoureux ...
Sentiment partagé entre le comique de situation et la douce réalité...et cette table qui fait obstacle avec beaucoup de pudeur ...attention à ne pas tomber dans les pommes ...les poires et les scoubibidoubidous ...hou ! ...


La fiancé est hésitante ...mais les dames de bonne compagnie sont venues la soutenir ...son regard est perdu dans des pensées ..." je t'aime ...moi non plus " ...la décision n'a pas l'air de s'imposer d'elle-même .
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Mer 15 Juin - 15:46

La grappe de raisin ...à l'âge de raison ...a inspiré également Louis Léopold Boilly ...peintre Français ( 1761- 1845 ) ...connu pour ses portraits et ses tableaux de moeurs et galants ...

En trompe l'oeil ...mais pas celui avisé et averti d' Emma ...

avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Mer 15 Juin - 15:25

on peut savourer ces raisins au Louvre

avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nicolas de Largillière

Message  arvalum le Mer 15 Juin - 10:00

Nicolas de Largillière ...peintre Français (1656-1756 )
Un des peintres portraitistes les plus recherché avec Hyacinthe Rigaud de la fin du régne de Louyis XIV et du début de celui de Louis XV .

Il crée un genre nouveau ...portrait d'artiste officiel ...



" doyen et municipalité de Paris "


" portrait de la comtesse de Monchal " ...


" tuteur et pupille "


" autoportrait en famille "

Et pour terminer une superbe étude ...où je ne mettrais pas ma main à couper ...

avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Sam 4 Juin - 11:34


" la montagne saint Victoire vue des Lauves " 1904-1906.

" Les vides qui interrompent les sourds et sombres courants verts de la périphérie sont des résurgences de la grande clarté centrale , dont l'acuité dépend de ses points d'éclatements .
Tous ces blancs médians sont ordonnés au blanc majeur du sommet , leur dominante , qui irradie dans tous les blancs de la montagne . Là où précisément les contacts sont ténus et délicats entre les bleus , les ocres rouges et les verts , ces blancs minces , parfois ponctuels , toujours aigus , empêchent la soudure ou la continuité . "

Une longue tirade ...pour attirer l'oeil et l'attention sur les blancs qui ont une fonction délicate ...et importante dans la technique picturale de Sézanne ...

avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Mer 1 Juin - 9:43

La montagne Sainte Victoire vue des Lauves (1902-1906 ) ...



" Les blancs donnent ici une allure aérienne " ...

A 70 ans il écrit à Emile Bernard ..." les sensations colorantes qui donnent la lumière sont cause d'abstractions qui ne permettent pas de couvrir ma toile ni de poursuivre la délimitation des objets quand les points de contacts sont ténus ; d'où il ressort que mon image ou tableau est
incomplète ."

Il aura beau peindre 50 Sainte Victoire , la dernière ne le satisfera pas encore .
" Je fais de lents progrès ..." dira-t-il peu avant sa mort ...
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Jeu 26 Mai - 14:55



Cézanne aménage , en 1902 , dans un atelier qu'il a fait construire ...chemin des Lauves ..au nord d'Aix ...il y réalise les " grandes baigneuses " .
Il s'y rend chaque jour ..en remontant jusqu'à la crête des Lauves... il peut admirer à loisir...la Sainte Victoire .
Un premier plan protecteur ...juste avant une plongée sur la plaine ...et la montagne ...toujours elle ...
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Ven 20 Mai - 9:46

Bonjour à toutes et tous
Bonjour Emma et Lajisa

" Savoir une chose sur le bout des doigts: La savoir parfaitement de mémoire. C’est une variante de “Savoir sur l’ongle”, expression traduite de l’expression latine “ad unguem” qu’Erasme regarde comme une métaphore empruntée des marbriers qui tâtent la jointure des marbres rapportés, pour juger si elle est bien faite.”

Pierre-Marie Quitard, “Dictionnaire étymologique, historique et anecdotique des proverbes et locutions proverbiales des autres langues”, 1842, “Doigt”.

Un peu tiré par les cheveux ...on touche du doigt la difficulté à trouver les origines d'expressions qui remontent de très loin dans le temps ...inutile de se mettre le doigt dans l'oeil pour y voir plus flou .



Le château - noir et la Sainte Victoire ...1904-1906

Un seul tableau associe dans l'étendue du panorama les deux motifs qui ont le plus intéressé Cézanne durant ses dernières années .
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Ven 20 Mai - 9:28

à la perfection à la perfection, faut voir...

heureusement que tu n'as pas écrit sur le bout des doigts!

avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Jeu 19 Mai - 18:43

Emma maitrise à la perfection son sujet ...Cézanne n'a peu ou pas de secret ...pour notre plus grand plaisir ...

Je me contente d'escalader ... par le petit bout de la lorgnette ...
d'un regard ...pas très perçant ... cette montagne Sainte Victoire scrutée en long... en large ...surtout pas en travers... par ce grand artiste .




1904-1906

Avec ses touches , Cézanne réussit à créer les plans , les superficies , et donc les lumières et les ombres .



Détails ...la touche de Cézanne ..une espèce de carré coloré ...avec lequel il construit le volume des montagnes ...des maisons ...des arbres ...


Dernière édition par arvalum le Ven 20 Mai - 9:31, édité 1 fois
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Mer 18 Mai - 10:43

la montagne Sainte Victoire, son "motif à fouiller"




Cézanne a partagé sa vie entre Aix et Paris
où il rencontre Hortense




Hortense qu'il cachera à sa famille à Marseille
(l'Estaque est un quartier de Marseille)
près du peintre Monticelli dont on a visité la fondation


en 1882, il confie à Renoir
"j'ai ici de beaux points de vue mais ça ne fait pas tout à fait motif"



il a surtout besoin de lieux plus sauvages que l'Estaque ou Gardanne
dont les paysages se remplissent peu à peu de cheminées industrielles



) partir de 1883, il s'isolera à Aixoù il s'installera au Jas du Bouffan





et c'est à Aix, ville où il est né, qu'il trouvera son "motif à fouiller"
avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Mer 18 Mai - 10:19


1897.

Un peu plus de flou ...pour laisser apparaître la montagne Sainte Victoire ...qui serait vue depuis les environs de Château noir .
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Sam 14 Mai - 15:05

Bonjour à toutes et tous

Bonjour Emma

Deux précisions ...valent mieux ...
Il ne s'agit pas d'une rétrospective Cézanne ...mais humblement ..étroitement ...justement ...d'une variation autour de la montagne Sainte Victoire ..à l'instar des japonais qui vénèrent leur mont Fuji ...à tel point qu'il y a peu d'artistes qui y réchappent ...pneus ...peu .

La deuxième précision ...les premières peintures de l'artiste favorisaient plutôt l'Estaque ...avant qu'il ne découvre sa montagne sacrée ...

La montagne vue en gros plan ...pour un breton ...plant ...monseigneur ...

avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Ven 13 Mai - 15:30

bonjour Arvalum

il va falloir s'y coller
une rétrospective Cézanne
pour ceux qui aiment les pommes!

en revanche, je ne suis pas bien sûre qu'il ait préféré l'Estaque à la Sainte Victoire
à l'Estaque, il se cachait de sa famille, fuyait l'autorité paternelle
Aix, c'est chez lui
il faudrait que je retrouve une lettre écrite à Zola à ce sujet

à suivre donc...
avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cézanne ...variation autour de la montagne ste Victoire

Message  arvalum le Ven 13 Mai - 9:18

Cézanne a abordé timidement avant 1885 , un motif qui deviendra un leitmotif ..la montagne Sainte Victoire ...

C'est son mont Fuji ...

Il était plutôt attiré par l'Estaque et Gardanne ...mais cette montagne deviendra un véritable défi quotidien ...

Le chevalet est planté au pied d'un grand pin ...comme pour encadrer le point de vue .


( 1886-1887 )
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  arvalum le Sam 19 Fév - 11:07

Chardin et ses natures pas si mortes ...



" perdrix morte n compotier de prunes et panier de poires ...1728.




Bouquet oeillet , de tubéreuses et de pois de senteur dans un vase de porcelaine à motifs bleus ...1755-1760.




Pour le " p'tit déj' " ...Le bocal d'abricots ...1756
avatar
arvalum
Grand Prix de Rome

Messages : 3916
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chardin le silencieux

Message  Emma le Ven 18 Fév - 8:57

on l'a déjà vu avec Boucher
une oeuvre peut être le témoin de l'art de vivre d'une époque

ainsi
avec le buffet de Jean-Siméon Chardin 1699-1779


pots d'étain
carafes soufflées en verre "fougère"
bols
et surtout verres

les premiers

avant, on buvait dans des gobelets
ici on voit les premiers verres
des verres à jambe balustre en cristal très blanc
comme celui-ci


des calices évasés à la jambe légère
un verre a glissé à demi-renversé pour faire admirer son pied élégant

la nappe aux plis apparents porte une pyramide de fruits

et sur le sol, à côté de la botte de radis?
un rafraîchissoir à bouteilles

la nouveauté aussi
l'introduction d'animaux vivants dans une nature morte
ici, le chien, dans la raie, un chat


ce tableau 194 x129
est l'une des premières oeuvres de Chardin
il est exposé au Louvre
avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Lun 31 Jan - 10:59



après le scandale de 1819, le peintre partit en Angleterre
où il découvrit les paysages de Turner et de Constable
mais aussi, le cheval, passion qui lui fut fatale



enfin terminons avec ce petit tableau coquin, Les Amants
trrès peu connu du grand public

avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Lun 31 Jan - 10:47



malgré une mort prématurée à 33 ans
Géricault laissera de nombreux portraits



déprimé et fatigué après le scandale provoqué par le Radeau
il fut soigné par le Docteur Georget qui lui demanda de représenter
l'expression des malades mentaux: ce sont les Monomanes
d'un réalisme impitoyable; on pense qu'il y avait une dizaine de
portraits mais plusieurs ont disparu

avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Jeu 27 Jan - 9:58

le peintre dut partir en Angleterre où sa passion du cheval lui coûta la vie

sur sa tombe au Père Lachaise
le radeau de la Méduse



dans un château limousin à l'élégance austère, un homme se cache



rayé de la liste des officiers
dégradé, ses décorations retirées
après 3 années de prison
Duroy de Chaumareys expiera pendant 20 ans
la honte du naufrage de la Méduse
jusqu'à sa mort en 1841

son fils s'y suicidera un an après
à l'annonce de la vente du château

quant au dernier "naufragé" de la Méduse
Paulin d'Anglas de Praviel
il vécut dans l'opprobre jusqu' en 1872 dans un petit village du Gard
il avait cherché à expliquer l'inexplicable

avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Jeu 27 Jan - 9:38

pour réaliser ce tableau
Géricault, qui n'avait que 27 ans, alla étudier à la morgue de
l'hôpital Beaujon; il fit aussi construire dans son atelier du
faubourg du Roule, un radeau grandeur nature sur laquel
il disposa des figurines de cire

ce qui lui importait avant tout
donner une dimension héroïque à la scène

le radeau de la Méduse est au Louvre

le tableau présente de nombreuses zones endommagées



Géricault utilisait un pigment proche du goudron pour obtenir des couleurs sombres
ce pigment vieillit mal

présenté au Louvre en 1819, le tableau fit scandale
avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Jeu 27 Jan - 9:22

149 hommes et une femme dérivèrent pendant 13 jours

15 seulement survécurent

sur ce radeau, on fit état de démence, de meurtres, de cannibalisme



dans cette oeuvre de grande taille 491 x 716

la taille microscopique du bateau à l'horizon
la vague énorme à gauche du radeau
intensifient l'instant dramatique saisi par le peintre

avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le radeau de la méduse

Message  Emma le Jeu 27 Jan - 8:56



le radeau de la Méduse

une oeuvre de Théodore Géricault 1791-1824

l'horreur du naufrage de la Méduse, une belle frégate de 3 mâts et 44 canons


le bateau le plus rapide de la flotte française qui aurait dû
emporter Napoléon en Amérique, projet auquel il dut renoncer

pendant l'été 1816, la frégate fait route vers le Sénégal
avec le futur gouverneur, 400 soldats et colons

le 2 juillet, la frégate fait naufrage au large des côtes africaines



va commencer un voyage en enfer
avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Emma le Mar 11 Jan - 10:22

la scène représente sans doute la famille Boucher



regardez la petite fille en bas à droite
apparemment objet de tous les regards

elle a un casque avec bourrelet sur la tête
une chipie casse-cou?

elle tient sa poupée par les cheveux
une poupée habillée en Pompadour (protectrice de Boucher)



elle serre son cheval à bascule
écoute? ceux qui s'adressent à elle
apparemment, elle n'a encore rien bu, la tasse est toujours retournée
est-elle arrivée en retard?
avatar
Emma
Admin-Villa Medicis

Messages : 7609
Date d'inscription : 06/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEINTURE FRANCAISE: un mouvement, un peintre, une oeuvre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum